Livres blancs HYCOR

Interférence de la biotine dans les tests d’allergie

Pour les laboratoires cliniques utilisant les tests d’allergie 3G (c-à-d. qui utilisent les appareils IMMULITE 2000 ou 2500 de Siemens)

Le problème :

des résultats IgE spécifiques faussement négatifs avec des spécialités prenant des niveaux modérés à élevés de biotine.

 

Ce qu’il faut retenir :

  • Dans les tests indirects non compétitifs comme le test NOVEOS (figure 3), la protéine biotinylée est initialement liée à la phase solide marquée à la streptavidine, puis incubée avec l’échantillon du patient. Par conséquent, toute molécule de biotine présente dans l’échantillon n’est pas en concurrence pour la liaison. (Avec le test IgE spécifiques NOVEOS, les microparticules de streptavidine et la protéine biotinylée sont couplées avant l’introduction de l’échantillon, éliminant ainsi tout risque d’interférence de la biotine avec le test).

  • Le test IgE spécifique IMMULITE 2000 associe les sérums de patients, la protéine biotinylée et une bille de streptavidine lors d’une seule étape d’incubation. Si un patient présente un excès de biotine sérique, la biotine rivalise avec la protéine biotinylée et l’IgE sur la surface limitée disponible de la bille ; cela peut générer un résultat faux négatif ou une fausse diminution du signal.

  • Les tests NOVEOS et ImmunoCAP IgE spécifiques présentent un biais minimal, tous les échantillons conservant leurs valeurs positives (≥ 0,35 kU/L). Par contre, le test d’allergie IMMULITE 3G présente un biais significatif et tous les échantillons ont signalé un biais négatif (< 0,35 kU/L).

Livres blancs supplémentaires à télécharger

MKX-080 Rev. C Biotin Interference White

Interférence de la biotine dans les tests d'allergie

arrow&amp;v
arrow&amp;v

Contactez-nous. Je souhaite en savoir plus sur l'analyseur d'immunoessais NOVEOS

Merci pour votre envoi !