top of page

Allergie aux animaux à poils

Allergie aux animaux de compagnie - Une cause majeure d'attaque allergique

Allergie aux animaux à poils
Les animaux domestiques présentent de nombreux éléments corporels susceptibles de déclencher une allergie.
Prévalence des allergies aux animaux

Avez-vous des animaux domestiques: comme un chat, un chien ou un lapin à la maison ? Ou encore un hamster ou un cochon d'inde ? Aimez-vous monter à cheval ? Près de 57 % des personnes possèdent des animaux domestiques et des animaux de compagnie chez eux. Sur l’ensemble des propriétaires d’animaux domestiques à travers le monde, 33 % possèdent des chiens. Les allergies aux chiens et aux chats ont augmenté de 10 % à 20 % à l’échelle mondiale. Malgré une augmentation de l’allergie aux poils d’animaux ces dernières années, l’intérêt croissant pour les animaux domestiques n’a ni diminué ni ralenti. Les animaux domestiques présentent de nombreux éléments corporels susceptibles de déclencher une allergie. Citons par exemple les squames ou la fourrure, la salive, l’urine et les fèces. Naturellement, puisque les personnes aiment posséder des animaux domestiques, la seule solution est de détecter la cause de l’allergie puis d’établir des stratégies efficaces de gestion sanitaire.

 

Qu’est-ce qui provoque la réponse immunitaire ?

Fur allergies horse cat
Des études ont montré que l’allergène principal du chat, Fel d 1, se retrouve fréquemment dans les maisons sans animaux domestiques et dans les bâtiments publics, notamment les écoles, les crèches et les hôpitaux. Les lieux de travail, les élevages de chevaux et les cliniques vétérinaires sont autant de lieux d’exposition à l’allergie aux poils d’animaux.

Les personnes qui présentent déjà d’autres types d’allergies sont davantage susceptibles de développer une allergie aux poils d’animaux. Il est intéressant de noter que le type d’antigène responsable de l’allergie aux poils de chats, de chiens, de chevaux et de lapins provoque un même type de réponse immunitaire. Les allergènes de mammifères présentent une caractérisation particulière et un mécanisme unique de sensibilisation de la réponse immunitaire.

Les poils d’animaux sont très présents dans le cadre de vie et toute sensibilité à cet élément ne peut être inversée. Les concentrations de poils libérés dans l’air dépendent de l’emplacement. Certains seront surpris de savoir qu’il n’est pas nécessaire d’être en contact direct avec un animal pour être exposé à ses allergènes. Les allergènes de mammifères, grâce à leurs propriétés aérodynamiques, s’envolent facilement, se fixent sur les vêtements et les cheveux et se propagent d’un cadre à l’autre. Des études ont montré que l’allergène principal du chat, Fel d 1, se retrouve fréquemment dans les maisons sans animaux domestiques et dans les bâtiments publics, notamment les écoles, les crèches et les hôpitaux. Les lieux de travail, les élevages de chevaux et les cliniques vétérinaires sont autant de lieux d’exposition à l’allergie aux poils d’animaux. Si vous avez déjà été exposé à l’allergène des poils d’animaux, alors vous êtes très probablement déjà sensibilisés, et vous risquez de présenter une crise d’allergie lors de la deuxième exposition.

L’antigène protéique commun à tous les poils de mammifères est la lipocaline ; c’est une protéine élaborée par presque tous les allergènes de mammifères. Cette famille de protéines se compose de petites entités extracellulaires comportant entre 15 et 17 acides aminés et d’un poids moléculaire de 120 kDa. La pénétration de cet allergène dans les voies respiratoires déclenche la sécrétion d’anticorps IgE, à leur tour responsables d’une réponse immunitaire. Cependant, les études ont aussi mis en évidence un résultat différent. Parfois, une augmentation de l’exposition à l’allergène provoque une augmentation des symptômes allergiques. D’autres fois, une exposition accrue diminue finalement la sensibilité et les symptômes généraux de l’allergie ; jusqu’à présent, les résultats ne sont donc pas uniformes.


Détection et pronostic des allergies aux poils d’animaux

Les immunologues s’efforcent toujours d’établir le diagnostic d’allergie et de définir l’allergène responsable. En cas d’urgence liée à une hypersensibilité, le secours au patient prime sur la recherche de l’agent responsable. Lors des consultations de routine des patients, les médecins prescrivent généralement des médicaments pour gérer les symptômes, mais la cause réelle reste inconnue.

Il est important de comprendre que les allergies ne sont pas correctement traitées ou prévenues tant que l’allergène n’est pas connu. C’est pourquoi l’identification précise de l’allergène est essentielle pour traiter efficacement une allergie.

Actuellement, il existe de nombreuses méthodes de détection des allergies, comme l’identification de la famille de protéines de notre organisme, qui aident à définir les sources d’allergènes. Comme mentionné ci-avant, en cas d’allergie aux poils d’animaux, la lipocaline est la principale famille de protéines détectée. La sécrétoglobine et la kallikréine constituent d’autres familles de protéines décelables. Cette détection permet d’améliorer le diagnostic, mais aussi d’optimiser l’efficacité du traitement par des techniques comme le diagnostic établi par les composants et l’immunothérapie spécifique à l’allergène (ASIT, Allergen-specific Immunotherapy).


guinea pig, hamster
More recently, some allergens of small furry pets became available for component-resolved diagnosis of allergy to hamster, rabbit and guinea-pig.

Si vous possédez des animaux domestiques et que vous présentez les symptômes suivants, vous souffrez probablement d’allergie aux poils d’animaux :

  • Écoulement nasal, démangeaison du nez

  • Rougeurs et démangeaisons au niveau des yeux, larmoiement

  • Éruptions cutanées et urticaire

  • Douleur et pression au niveau des sinus

En cas de sensibilité plus grave, le patient peut présenter des signes d’asthme, une toux continue, une respiration sifflante, une oppression thoracique et un essoufflement.

 

allergist doctor near me, mom, child, pediatrics
Consult with your local allergist to discuss if a blood test may be appropriate. An allergist can offer you the best care suited for your case.

Quelles mesures préventives appliquer ?

Vous pouvez difficilement vous séparer de votre animal domestique adoré juste à cause de quelques éternuements, n’est-ce pas ? Les personnes supportent des maux légers pour ceux qu’ils aiment, et les animaux domestiques méritent vraiment leur amour. Donc oui, en respectant quelques conseils et astuces pour gérer votre allergie aux poils d’animaux, pas besoin de vous débarrasser de votre animal domestique !

  • Le médecin peut vous prescrire des anti-allergies (anti-histaminiques) et les corticostéroïdes pour gérer l’inflammation.

  • Parfois, des modificateurs des leucotriènes et des décongestionnants sont également prescrits pour apaiser et relâcher les voies respiratoires.

  • Si vous identifiez l’animal responsable de l’allergie, maintenez-le hors de la pièce où vous dormez.

  • Évitez de caresser ou d’embrasser votre animal domestique.

  • Utilisez des filtres HEPA dans votre maison pour assainir l’air en continu.

  • Empêchez vos animaux domestiques d’accéder à votre mobilier et à votre lit.

  • Enlevez les tapis et moquettes pour éviter l’accumulation des poils d’animaux.


Pinpoint your TRUE allergies with NOVOES! The NOVEOS system was developed by HYCOR to overcome the challenges laboratories are confronted with, when routinely testing for specific IgE. »NOVEOS


Liste des produits NOVEOS :

​Protéines épidermiques et animales: Since June 2022.

Allergen Composant:

​Mélange

​E001 Epithélium de chat

E094 rFel d 1, chat

EX01 Mélange animaux 1 E001, E003, E004, E005

​E003 Squame de cheval

E101 rCan f 1, chien

​E004 Squame de vache

E102 rCan f 2, chien

​E005 Squame de chien

E220 nFel d 2 Albumine sérique de chat, chat

​E006 Épithélium de cobaye

E221 nCan f 3 Albumine sérique de chien, chien

​E070 Plumes d’oie

E226 rCan f 5, chien

​E071 Épithélium de souris

E227 rEqu c 1, cheval

​E072 Protéines d’urine de souris

E228 rFel d 4, chat

​E073 Épithélium de rat

E232 rCan f 1, nCan f 3, rCan f 5, Chien

​E074 Protéines d’urine de rat

​E075 Protéines de sérum de rat

​E076 Protéines de sérum de souris

​E082 Épithélium de lapin

​E085 Plumes de poulet

​E086 Plumes de canard

​E087 Épithélium, sérum et protéines d’urine de rat

​E088 Épithélium, sérum et protéines d’urine de souris

​E206 Protéines sériques de lapin

​E211 Protéines de l'urine de Lapin

​E215 Plumes de pigeon

​E219 Protéines de sérum de poulet





NOVEOS Allergen Product Menu List, Specific IgE and Total IgE:
NOVEOS® Specific IgE Allergens, NOVEOS Assay Reagents, Consumables, and Supplies

NOVEOS Allergen Menu List, Specific IgE and Total IgE:

Download the latest product list of NOVEOS® Specific IgE Allergens, NOVEOS Assay Reagents, Consumables, and Supplies in the following languages:


Bibliographie :

  1. Patrick David, C. (2016, September 10). INFOGRAPHIC: Most of world owns pets; Dogs are tops. PetfoodIndustry.Com. https://www.petfoodindustry.com/articles/5845-infographic-most-of-world-owns-pets-dogs-are-tops

  2. Zahradnik, E. (2017, August 4). Respiratory Allergens from Furred Mammals: Environmental and Occupational Exposure. MDPI. https://www.mdpi.com/2306-7381/4/3/38/htm

  3. Zahradnik, E. (2014). Animal Allergens and Their Presence in the Environment. Frontiers. https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fimmu.2014.00076/full

  4. Mammalian-derived respiratory allergens â Implications for diagnosis and therapy of individuals allergic to furry animals. (2014, March 1). ScienceDirect. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1046202313003629

  5. When Animal (Allergies) Attack: Pet Allergy Symptoms, Treatment. (2017, May 25). OnHealth. https://www.onhealth.com/content/1/pets_allergies_dogs_cats

 



コメント


bottom of page